HUGO URCHETTI (1919-2004)

Président du club du Silver Star pendant plus de 50 ans (1954-2004), président de la fédération suisse de tennis de table pendant 10 ans, médaillé de l’ordre olympique, plus de 100 fois champion suisse de tennis de table en tant que joueur, Hugo Urchetti était à la fois un personnage et une personnalité aussi bien à Genève qu’en Suisse et à l’étranger.

Ayant débuté le tennis de table à l’âge de 11 ans et classé A à 15 ans et demi, il décrocha son premier titre en 1937 à l’âge de 18 ans.

Il fut champion suisse en simple 17 fois et cumula les titres en doubles mixtes, en doubles messieurs avec l’impressionnante série de 128 médailles d’or.

Dans les années 1950, il fit pendant près de 10 ans des résultats brillants à la fois sur le plan suisse et international.

En 1951, il fut classé meilleur sportif de tous les sports à Genève.

En 1952, il était classé 2ème joueur mondial à Vienne par le “challenge Joola” en ayant gagné 17 matches et perdu un seul set.

En 1953, il fut classé 3ème sportif suisse de tous les sports.

En 1956, aux championnats du monde à Paris, il décrocha la 5ème place en doubles mixtes avec Alice Grandchamp (laquelle avait également un palmarès comparable chez les femmes).

En 1957, aux championnats du monde à Stockholm, il obtint la 5ème place en doubles messieurs avec Georges Wassmer.

En 1959, il confirma sa 5ème place en doubles messieurs avec Marcel Meyer de Stadelhofen à Dortmund.

Pendant plus de 20 ans il fut le numéro un avec 300 matches joués et un pourcentage de 80 % de victoires.

Il obtint la médaille du mérite de la fédération internationale dont il fit partie du conseil pendant 12 ans.

Il fut aussi cofondateur et président d’honneur du Swaythling Club international (club d’entraide pour les anciens champions).

Il obtint la médaille d’or du CIO pour son centième titre de champion suisse.

Grâce à lui et à son ami Juan Antonio Samaranch (ancien président du CIO), le tennis de table fit son entrée comme sport olympique aux jeux olympiques en 1988 à Séoul.

Parallèlement à son activité de joueur de tennis de table, il fit aussi des courses de vélo ainsi que du karting.

Son nom fut étroitement lié à la fois à l’histoire du Silver Star et aux grands succès qui firent que le club reste célèbre pour la série de titres individuels et par équipes du club.

Suite à son décès, on donna son nom à la salle du 1er étage du club en sa mémoire et son visage souriant que l’on voit encore aujourd’hui sur sa photo reste un souvenir lumineux pour tous ceux et celles qui l’ont connu.